Sunday, 13 January 2019

MICHEL MORIN ENTREVUE À RADIO X

ENTREVUE À RADIO X AVEC DOMINIC MAURAIS: LES SACRIFIÉS DE 1982.



CLIQUEZ ICI POUR L'ENTREVUE





RÉSUMÉ DE L'INTERVENTION 

La désindexation des régimes de retraites de 300,000 fonctionnaires par le gouvernement Lévesque en 1982 : un  scandale, jamais corrigé, ni par le PQ ni par le PLQ et dont personne ne parle, à commencer par les médias. 

Actuellement, selon mes informations, la CAQ pourrait faire quelque chose pour "quelques années", mais rien qui ne pourrait toutefois compenser l'injustice des  17 dernières années! Au moins ce n'est pas un NON catégorique, comme cela a été le cas avec les trop-perçus d'Hydro-Québec de 1,4G$ et le système de bonis et de quotas à Revenu Québec. La CAQ les avait certes dénoncés sur les bancs de l'opposition, mais une fois élus, les ministres du gouvernement Legault n'ont pas bougé : ils n'ont pas abolis les quotas et bonis en question, ni remboursé les trop-perçus!





L'injustice de la désindexation est d'autant plus criante que pendant ce temps, les "fonctionnaires" d'Hydro-Québec, de Loto Québec, de la SAAQ, etc.....jouissent pour leur part de la pleine indexation depuis 1982. Et les policiers, après avoir été « désindexés »  ont été « réindexés » en 1992! Autrement dit, on a maintenant plusieurs types de fonctionnaires au service de l'État québécois:  les "indexés" et les "non-indexés"! Rien de tel au gouvernement fédéral, ou dans les autres provinces canadiennes. Encore une fois, cela doit être propre aux "valeurs québécoises"! À  la carte, selon la conjoncture et les rapport de force du moment.






La semaine dernière le Régime des rentes du Québec a augmenté les "rentes" pour tous les Québécois (Comme le Régime des Pensions du Canada) de 2,3%. Les régimes dont on parle ici, sont des régimes particuliers qui s'adressent aux fonctionnaires de l'État Québécois. En ce qui me concerne, en plus de mon régime des rentes du Québec, j'ai une retraite du gouvernement fédéral; elle est pleinement indexée, tout comme ma rente du Régime des rentes du Québec.

Ce qui est arrivé en 1982, c'est que le gouvernement Lévesque a paniqué! L'inflation!  C'était un faux argument! Les rendements de la Caisse de dépôt malgré des taux d'inflation de plus de 10%, ont été de plus de 20% par la suite. Autrement dit, l'argent rentrait plus vite qu'il ne sortait des caisses de retraite!  Et cela non pas le temps d’une seule année, mais de toutes celles qui suivent. Tous ces chiffres seront sur mon blogue. J'ai tous les tableaux!  Malgré cela, nos partis politiques provinciaux n’ont jamais corrigé l'injustice.

Pourtant l'évidence était là! Seuls les fonctionnaires de cette douzaine de régimes de retraite, qui ont pris leur retraite avant 1982, ont toujours été indexés. On n’a jamais évoqué un déficit de capitalisation à leur égard! De même ceux qui ont pris leur retraite depuis l’an 2,000 que l’on a indexé à la moitié de l’augmentation du coût de la vie. Les grandes « victimes », ce sont ceux qui ont pris leur retraite en 1982 et 1999.


Eux n’ont jamais eu droit à aucune indexation, sauf si l’inflation dépassait les 3%; ils avaient alors droit à l’excédent! Par exemple, de 1982 à 1992, l’inflation a été supérieure à 3%. En 1992, l’inflation a été de 5,8%, ils ont eu droit à une semi-indexation de 2,8% (l’excédent du 3%) mais ils ont perdu 3% en pouvoir d’achat!

 Depuis 1992, l’inflation a toujours été inférieure à 3% (sauf en 2004 à 3,2%), donc ils ont perdu l’équivalent de l’inflation chaque année!






Les gens vont pouvoir constater par les chiffres l'injustice qui leur a été faites! Éventuellement, je mettrai à disposition sur mon blogue pour les fonctionnaires floués le mode de calcul des pertes. Qu'on se comprenne bien, il ne s'agit pas ici de quelques centaines de millions dont les fonctionnaires de l'État québécois n'ont pu profiter, mais de plusieurs milliards de dollars, dont ils ont été dépossédés.

(Précision: je n'ai aucun intérêt personnel dans ce dossier! Je suis un pensionné de l'État fédéral (CRTC et RADIO-CANADA). Je le fais gratuitement et gracieusement pour les Fonctionnaires de l'État Québécois qui ont été trahis par le Gouvernement Lévesque.)

Incidemment, Radio-Canada a l’habitude de réaliser des reportages à l’occasion des différents anniversaires. Ex : l’anniversaire de la tuerie de Polytechnique, des référendums sur l’indépendance, etc. Mais jamais ils n’en n’ont réalisé un sur les 300,000 fonctionnaires que l’on a dépouillés d’une partie de leur retraite! C’était pas assez sexy!



Depuis 1982, des fonctionnaires du Québec (« les vieux à la retraite, qui ne servent à rien » selon les dires de l'animateur de Radio-Canada Guy A. Lepage dans un tweet récent)  ont perdu personnellement sur plusieurs années, 20,000$, 50,000$ voire 100,000$ avec leurs retraites désindexées. Il y a eu une "correction" en 2000. Les retraites ont été ré-indexées pour la moitié du coût de la vie! Autrement dit, au lieu de recevoir 2,3% comme pour le régime des rentes du Québec ou le Régime des pensions du Canada, ils vont recevoir 1,15%. Vous remarquerez que ce pourcentage, ne couvre même pas l'augmentation du coût de la vie.  L'injustice se poursuit! Année après année!

Éventuellement, il faudra parler du rôle des syndicats dans cette "affaire" et aussi des Associations de retraités, qui semblent maintenant complices de ce que veut offrir le gouvernement Legault, c'est à dire une correction de quelques années. Cela reviendrait à demander aux retraités de troquer leur droit d'aînesse pour un plat de lentilles.

No comments:

Post a comment