Tuesday, 12 November 2019

UN RAPPORT DISTINCT: UNE INJUSTICE DOIT ÊTRE CORRIGÉE


COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE L'ASSOCIATION DÉMOCRATIQUE DES RETRAITÉS (ADR)



Bonjour à vous les retraités et employés actifs des secteurs public et parapublic.
Demain aura lieu l’élection dans la circonscription de Jean-Talon.
L’ADR demande « LA LEVÉE DU DÉCRET DE 1982 » sur la désindexation des régimes de retraite pour les années 1982- 1999.
En effet il  a fallu un décret en 1982 pour désindexer les rentes de retraite il ne faut qu’un autre décret pour réindexer ces mêmes rentes de retraite..
Une problématique qui perdure depuis 37 ans.
 


   




Plus des 700 000 personnes (excluant leur famille) sont touchées par cette levée du décret de 1982.
Au moins la moitié (276 000) des employés actifs ont cotisé à leur fonds de retraite entre 1982-1999.
Nous estimons que la totalité des retraités actuels ont cotisé entre 1982-1999. Cela inclut les retraités de l’an 2000 et plus lesquels sont doublement pénalisés[1].
Il y a beaucoup de retraités, fonctionnaires et enseignants dans la circonscription de Jean-Talon.
 





Ce qu’il en coûte pour une telle mesure me direz-vous ? Nous estimons à 6 G$ ou 7 G$ de dollars échelonnés sur une période de   60 à 70 ans.
Pour ce qui est des partis politiques en présence dans cette élection nous suggérons à tous ces votants de se rappeler la devise du Québec :
« JE ME SOUVIENS ». Les autres partis politiques concernés n’ont rien fait au cours des 37 dernières années dans ce dossier.
Nous comptons sur la CAQ pour rectifier la situation.
Gaétan Morneau, retraité du RRE
Membre de l’ADR
Membre de l’AQRP




[1] Aucune indexation entre 1982-1999 et 50% du TAIR (IPC) à compter de 2000.



CLIQUEZ ICI POUR LE RAPPORT DISTINCT DES RETRAITÉS.

Friday, 6 September 2019

ON CONTINUE D'IGNORER LE PROBLÈME

Et ça commence par les professeurs d'université qui ont des régimes de retraite indexés! Bravo pour la solidarité!

TRAHISON. Un autre professeur d'université qui "oublie" les 350,000 fonctionnaires retraités du gouvernement québécois dont les retraites ont été désindexées par René Lévesque! Désindexation qui existe toujours! Un fait unique au Canada! 

Sunday, 13 January 2019

MICHEL MORIN ENTREVUE À RADIO X

ENTREVUE À RADIO X AVEC DOMINIC MAURAIS: LES SACRIFIÉS DE 1982.



CLIQUEZ ICI POUR L'ENTREVUE





RÉSUMÉ DE L'INTERVENTION 

La désindexation des régimes de retraites de 300,000 fonctionnaires par le gouvernement Lévesque en 1982 : un  scandale, jamais corrigé, ni par le PQ ni par le PLQ et dont personne ne parle, à commencer par les médias. 

Actuellement, selon mes informations, la CAQ pourrait faire quelque chose pour "quelques années", mais rien qui ne pourrait toutefois compenser l'injustice des  17 dernières années! Au moins ce n'est pas un NON catégorique, comme cela a été le cas avec les trop-perçus d'Hydro-Québec de 1,4G$ et le système de bonis et de quotas à Revenu Québec. La CAQ les avait certes dénoncés sur les bancs de l'opposition, mais une fois élus, les ministres du gouvernement Legault n'ont pas bougé : ils n'ont pas abolis les quotas et bonis en question, ni remboursé les trop-perçus!





L'injustice de la désindexation est d'autant plus criante que pendant ce temps, les "fonctionnaires" d'Hydro-Québec, de Loto Québec, de la SAAQ, etc.....jouissent pour leur part de la pleine indexation depuis 1982. Et les policiers, après avoir été « désindexés »  ont été « réindexés » en 1992! Autrement dit, on a maintenant plusieurs types de fonctionnaires au service de l'État québécois:  les "indexés" et les "non-indexés"! Rien de tel au gouvernement fédéral, ou dans les autres provinces canadiennes. Encore une fois, cela doit être propre aux "valeurs québécoises"! À  la carte, selon la conjoncture et les rapport de force du moment.






La semaine dernière le Régime des rentes du Québec a augmenté les "rentes" pour tous les Québécois (Comme le Régime des Pensions du Canada) de 2,3%. Les régimes dont on parle ici, sont des régimes particuliers qui s'adressent aux fonctionnaires de l'État Québécois. En ce qui me concerne, en plus de mon régime des rentes du Québec, j'ai une retraite du gouvernement fédéral; elle est pleinement indexée, tout comme ma rente du Régime des rentes du Québec.

Ce qui est arrivé en 1982, c'est que le gouvernement Lévesque a paniqué! L'inflation!  C'était un faux argument! Les rendements de la Caisse de dépôt malgré des taux d'inflation de plus de 10%, ont été de plus de 20% par la suite. Autrement dit, l'argent rentrait plus vite qu'il ne sortait des caisses de retraite!  Et cela non pas le temps d’une seule année, mais de toutes celles qui suivent. Tous ces chiffres seront sur mon blogue. J'ai tous les tableaux!  Malgré cela, nos partis politiques provinciaux n’ont jamais corrigé l'injustice.

Pourtant l'évidence était là! Seuls les fonctionnaires de cette douzaine de régimes de retraite, qui ont pris leur retraite avant 1982, ont toujours été indexés. On n’a jamais évoqué un déficit de capitalisation à leur égard! De même ceux qui ont pris leur retraite depuis l’an 2,000 que l’on a indexé à la moitié de l’augmentation du coût de la vie. Les grandes « victimes », ce sont ceux qui ont pris leur retraite en 1982 et 1999.


Eux n’ont jamais eu droit à aucune indexation, sauf si l’inflation dépassait les 3%; ils avaient alors droit à l’excédent! Par exemple, de 1982 à 1992, l’inflation a été supérieure à 3%. En 1992, l’inflation a été de 5,8%, ils ont eu droit à une semi-indexation de 2,8% (l’excédent du 3%) mais ils ont perdu 3% en pouvoir d’achat!

 Depuis 1992, l’inflation a toujours été inférieure à 3% (sauf en 2004 à 3,2%), donc ils ont perdu l’équivalent de l’inflation chaque année!






Les gens vont pouvoir constater par les chiffres l'injustice qui leur a été faites! Éventuellement, je mettrai à disposition sur mon blogue pour les fonctionnaires floués le mode de calcul des pertes. Qu'on se comprenne bien, il ne s'agit pas ici de quelques centaines de millions dont les fonctionnaires de l'État québécois n'ont pu profiter, mais de plusieurs milliards de dollars, dont ils ont été dépossédés.

(Précision: je n'ai aucun intérêt personnel dans ce dossier! Je suis un pensionné de l'État fédéral (CRTC et RADIO-CANADA). Je le fais gratuitement et gracieusement pour les Fonctionnaires de l'État Québécois qui ont été trahis par le Gouvernement Lévesque.)

Incidemment, Radio-Canada a l’habitude de réaliser des reportages à l’occasion des différents anniversaires. Ex : l’anniversaire de la tuerie de Polytechnique, des référendums sur l’indépendance, etc. Mais jamais ils n’en n’ont réalisé un sur les 300,000 fonctionnaires que l’on a dépouillés d’une partie de leur retraite! C’était pas assez sexy!



Depuis 1982, des fonctionnaires du Québec (« les vieux à la retraite, qui ne servent à rien » selon les dires de l'animateur de Radio-Canada Guy A. Lepage dans un tweet récent)  ont perdu personnellement sur plusieurs années, 20,000$, 50,000$ voire 100,000$ avec leurs retraites désindexées. Il y a eu une "correction" en 2000. Les retraites ont été ré-indexées pour la moitié du coût de la vie! Autrement dit, au lieu de recevoir 2,3% comme pour le régime des rentes du Québec ou le Régime des pensions du Canada, ils vont recevoir 1,15%. Vous remarquerez que ce pourcentage, ne couvre même pas l'augmentation du coût de la vie.  L'injustice se poursuit! Année après année!

Éventuellement, il faudra parler du rôle des syndicats dans cette "affaire" et aussi des Associations de retraités, qui semblent maintenant complices de ce que veut offrir le gouvernement Legault, c'est à dire une correction de quelques années. Cela reviendrait à demander aux retraités de troquer leur droit d'aînesse pour un plat de lentilles.

Friday, 4 January 2019

300,000 FONCTIONNAIRES DE L'ÉTAT QUÉBÉCOIS DÉSINDEXÉS!


Les retraités de l'État québécois ont été les victimes du gouvernement Lévesque. Dans mon livre à moi, et j'en ai vu d'autres, il s'agit d'un scandale incroyable, sans précédent dans les annales.

Depuis, c’est l’omerta : personne ne parle de ce scandale équivalent à une attaque frontale sur les 300,000 fonctionnaires de l’État québécois et leurs régimes particuliers, comme le RREGOP, le RRE, le RRF, le RRCE et le RRAPS.




Des pertes de revenus depuis 1982, pour les fonctionnaires qui ont pris leur retraite, de 10,000$, 30,000$, voire 70,000$. Rien que ça! 

D’abord, faisons une distinction, entre ces régimes et le Régie des rentes du Québec, le RRQ auquel ont accès tous les Québécois, qu’ils soient fonctionnaires ou pas. Cette année il est indexé à 2,3%. Il l’a toujours été, il n’a jamais été désindexé comme les régimes particuliers des fonctionnaires de l’État que l’on vient d’évoquer. 


En 1982, le gouvernement Lévesque l'aurait peut-être désindexé mais il n'a pas osé le faire parce que le régime fédéral, le Régime de  pensions du Canada, qui est l’équivalent du Régime des rentes du Québec, dans les autres provinces, n'a pas été désindexé! À ma connaissance, on n’y a même pas songé, malgré la hausse des taux d’intérêt!


Par contre le régime des enseignants, pour prendre cet exemple parmi d'autres régimes désindexés par les Péquistes (RREGOP, RRE, RRF, RRCE ET RRAPASC), a été pleinement désindexé depuis 1982.
Le vrai "coup de poignard" c'était celui-là, à l'endroit des 300,000 fonctionnaires de l'ÉTAT QUÉBÉCOIS!

Depuis 2,000 le régime de retraite des enseignants (RRE) comme les autres comme les autres qu’on vient de citer, est à demi-indexé; c'est-à-dire que les enseignants vont recevoir 1,15% du régime qui leur est propre; et 2,3% du Régime des rentes du Québec. Mais attention! Tout est dans les détails! Tous les enseignants qui ont pris leur retraite entre 1982 et 2,000 ne pourront jouir de cette indexation à 50% de l’augmentation du coût de la vie.  Elle est valable que pour les enseignants ayant pris leur retraite après 2,000, et que pour ces années là!




Ce sont les employés de l'État qui ont été floués par les Péquistes, et en 15 ans, les Libéraux de Charest et de Couillard n'ont pas corrigé cette situation, fondamentalement injuste pour les 300,000 fonctionnaires de l'État québécois.

A noter que les "fonctionnaires" d'Hydro-Québec, de Loto-Québec, de la SSAQ, etc., n'ont pas été désindexés "eux". Il s'agit donc d'une situation fondamentalement  injuste, avec quatre  types de "fonctionnaires" de l'État québécois:

1) les indexés qui sont devenus retraités avant 1982;
2) les "désindexés" (ayant pris leur retraite entre 1982 et 2,000);
3) les "demi-indexés" ( qui ont pris congé du gouvernement entre 2000 et aujourd'hui);
4) et ceux qui comme les fonctionnaires fédéraux, des tribunaux administratifs (CRTC) et sociétés de la couronnes (Radio-Canada), sont "pleinement indexés" au coût de la vie. Exemple: les fonctionnaires retraités avant 1982 auxquels nous venons de faire allusion, plus les gens d'Hydro-Québec, SAAQ, Loto-Québec, SAQ, etc. (Important de noter, que les fonctionnaires ayant pris leur retraite avant 1982, jouissent de retraites, toujours pleinement indexées à l'augmentation du coût de la vie).

Imaginez si les Péquistes avaient reçu le mandat de faire l'indépendance, à combien de "paniques" nous aurions eu droit! Panique pour les régimes de retraite en 1982 (René Lévesque), panique pour le déficit zéro à la fin des années 90(Lucien Bouchard).


Globalement c'est 17 ans 1/2 qui ont été désindexées, c'est l’équivalent de la moitié de la durée de la carrière normale des fontionnaires! Quelle destruction des retraites anticipées!



Bref, un gros coup de poignard des Péquistes de René Lévesque qu'ils n'ont pas eu le courage de corriger cette injustice  par la suite; pas plus que les Libéraux d’ailleurs, avec les 15 dernières années de gestion libérale.



Le RREGOP (Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics) (a un fonds [301] la CDPQ)
Le RRE (Régime de retraite des enseignants) (les cotisatons ont été versées de tout temps au fonds consolidé du revenu du Québec)
Le RRF (Régime de retraite des fonctionnaires) (les cotisatons ont été versées de tout temps au fonds consolidé du revenu du Québec)
Le RRCE (Régime de retraite de certains enseignants) (ex-religieux, ce fonds a été créé sous le gouvernement de Robert Bourrassa en 1978. (voir note ci-dessous)
Le RRAS (Régime de retraite de l’administration supérieure) (les hauts fonctionnaires)
Le RRAPSC (Régime de retraite des agents de la paix en services correctionnels) (les retraites sont désindexés)
Le RREFQ (Régime de retraite des employés fédéraux intégrés dans une fonction auprès du gouvernement du Québec) (ne sont paa désindexés)
Le RRCJAJ (Régime de retraite de certains juges nommés avant le 1er janvier 2001) (régimes très particuliers) 
Le RRCJQ (Régime de retraite de certains juges du Québec (Partie V.1 de la LTJ) (régimes très particuliers)
Le RRMAN (Régime de retraite des membres de l’Assemblée nationale) (les retraites sont désindexées)
Le RRMSQ (Régime de retraite des membres de la Sûreté du Québec) Ce régime jouit réellement d’un statut particulier, il a un fonds employés[353] et un fonds employeur[354] à la CDPQ https://www.carra.gouv.qc.ca/pdf/4014f-rrmsq.pdf 
Le RRPE (Régime de retraite du personnel d’encadrement) Ce régime avait un fonds employés[302] et fonds employeur[317] à la CDPQ]. Ce régime de retraite a été pris en charge par le gouverment (sous le PL-126), Le gouvernement a renfloué ce fonds de 450 M$ au cours des 5 ou 6 dernières années. 
Enfin Retraite Québec administre aussi  d’autres régimes de retraite.
Quant aux coûts des baisses de cotisations ils te seront fournis dans les jours qui viennent. 

Note sur le RRCE : C'est le Régime de retraite de certains enseignants. Il a été créé à l'intention des enseignants qui n'ont pas eu la possibilité de participer à un régime de retraite pendant une partie de leur carrière. Le RRCE, qui est entré en vigueur le 26 juin 1986, a permis de revaloriser les prestations prévues par la Loi sur la protection à la retraite de certains enseignants, adoptée en 1978.



BRAVO M. BÉRUBÉ. Faites du retour au travail des retraités, votre cheval de bataille!  Mais je vous préviens, vous ne serez pas invité à TLMEP parce que pour Guy A. Lepage "les retraités ne servent plus à rien". https://t.co/3KEpX3FbEu