Tuesday, 12 November 2019

UN RAPPORT DISTINCT: UNE INJUSTICE DOIT ÊTRE CORRIGÉE


COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE L'ASSOCIATION DÉMOCRATIQUE DES RETRAITÉS (ADR)



Bonjour à vous les retraités et employés actifs des secteurs public et parapublic.
Demain aura lieu l’élection dans la circonscription de Jean-Talon.
L’ADR demande « LA LEVÉE DU DÉCRET DE 1982 » sur la désindexation des régimes de retraite pour les années 1982- 1999.
En effet il  a fallu un décret en 1982 pour désindexer les rentes de retraite il ne faut qu’un autre décret pour réindexer ces mêmes rentes de retraite..
Une problématique qui perdure depuis 37 ans.
 


   




Plus des 700 000 personnes (excluant leur famille) sont touchées par cette levée du décret de 1982.
Au moins la moitié (276 000) des employés actifs ont cotisé à leur fonds de retraite entre 1982-1999.
Nous estimons que la totalité des retraités actuels ont cotisé entre 1982-1999. Cela inclut les retraités de l’an 2000 et plus lesquels sont doublement pénalisés[1].
Il y a beaucoup de retraités, fonctionnaires et enseignants dans la circonscription de Jean-Talon.
 





Ce qu’il en coûte pour une telle mesure me direz-vous ? Nous estimons à 6 G$ ou 7 G$ de dollars échelonnés sur une période de   60 à 70 ans.
Pour ce qui est des partis politiques en présence dans cette élection nous suggérons à tous ces votants de se rappeler la devise du Québec :
« JE ME SOUVIENS ». Les autres partis politiques concernés n’ont rien fait au cours des 37 dernières années dans ce dossier.
Nous comptons sur la CAQ pour rectifier la situation.
Gaétan Morneau, retraité du RRE
Membre de l’ADR
Membre de l’AQRP




[1] Aucune indexation entre 1982-1999 et 50% du TAIR (IPC) à compter de 2000.



CLIQUEZ ICI POUR LE RAPPORT DISTINCT DES RETRAITÉS.

No comments:

Post a comment